jointure

jointure [ ʒwɛ̃tyr ] n. f.
• 1080; lat. junctura, de jungere
1(XIe) Endroit où les os se joignent. articulation, attache. Jointure des doigts ( nœud) . Faire craquer ses jointures. Jointures du cheval : le boulet, et par ext. le paturon (qui s'articule au canon par le boulet).
2(XIIe) Endroit où deux parties se joignent ( 2. joint); façon dont elles sont jointes ( assemblage). Jointure étanche.

jointure nom féminin (latin junctura, de jungere, joindre) Endroit où deux objets sont en contact : La jointure de deux planches. Endroit où deux os se joignent : Faire craquer les jointures de ses doigts. Assemblage par une couture de deux pièces placées bord à bord. Synonyme de joncture. ● jointure (synonymes) nom féminin (latin junctura, de jungere, joindre) Endroit où deux objets sont en contact
Synonymes :
Endroit où deux os se joignent
Synonymes :
Assemblage par une couture de deux pièces placées bord à...
Synonymes :
Synonymes :

jointure
n. f.
d1./d Articulation. Faire craquer ses jointures.
d2./d Endroit où se joignent deux éléments; manière dont ils se joignent. Jointure de deux planches. Syn. (Suisse) rapponse.

⇒JOINTURE, subst. fém.
A. — Endroit où deux éléments d'un ensemble se joignent.
1. [Dans un assemblage, une construction] Endroit où deux éléments de bois, de métal, de pierre, se trouvent en étroit contact; manière dont ils sont joints (v. joint1 A 1). Jointure parfaite; jointure d'une fenêtre. Le palais de David, avec sa voûte de blocs de pierre polis par les siècles, et tapissés, dans leurs jointures, de mousses humides et de lierre éternel (LAMART., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 457). Un bateau s'abîme quand il reste trop longtemps déchargé : le soleil lui ouvre les jointures des planches hors de l'eau (RENARD, Journal, 1903, p. 838). Mais comme la porte était à deux battants, en pesant de tout son poids sur la jointure, elle réussit à la faire céder, dans un brusque craquement (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 464) :
1. La forge devenait peu à peu impossible. La pierre enclume s'était fendue. La soufflante commençait à mal travailler. La petite chute hydraulique étant d'eau marine, des dépôts salins s'étaient formés dans les jointures de l'appareil, et en gênaient le jeu.
HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 306.
2. [Chez l'homme et chez l'animal] Endroit où les os se joignent. Synon. articulation. La jointure du poignet. Pauline constata au coude gauche une tumeur très enflammée. Il se plaignait surtout de cette jointure, où la douleur devint bientôt insupportable (ZOLA, Joie de vivre, 1884, p. 939). Renard, efflanqué, à demi-pelé, gisait sur le flanc droit, l'arrière-train pris par le piège qui l'avait arrêté à la jointure des cuisses (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 26). Il ouvrait (...) sa grosse main velue et la refermait lentement, en faisant craquer les jointures (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 680) :
2. Et, comme je souris au millimètre, d'un sourire à peine perceptible pour tout autre que toi, tu te venges en réitérant le coup de fourchette sur le dos de la main de Frédie, en choisissant l'endroit le plus sensible, à la jointure des doigts, là où l'on compte les mois de trente ou trente et un jours.
H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 82.
MÉD. VÉTÉR. ,,Paturon du cheval`` (DG).
3. LING. Synon. de joncture. (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975).
B. — Au fig.
1. [En parlant de choses abstr.] Limite, séparation. Je ne commence à me plaire aux œuvres de l'esprit qu'au moment où j'en découvre les attaches avec la vie, et c'est le point de jointure qui m'attire (FRANCE, Jard. Épicure, 1895, p. 108). Nous sommes ici à la jointure des difficultés extérieures et des difficultés politiques et financières auxquelles la monarchie devait bientôt succomber (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 11) :
3. Au plus profond de ce malade [Proust], atteint à la jointure de la chair et de l'esprit, le monde sensible contre lequel il était sans défense, qui s'est engouffré en lui et que sa mémoire a fait resurgir, baigna durant des années.
MAURIAC, Écrits intimes, Du côté Proust, 1947, p. 205.
2. Expr., vx. Trouver jointure à. Trouver une solution, une opportunité. L'instant vient où ça ne va plus et l'on ne peut plus avancer. C'est là que nous trouvons jointure et où vous permettez Qu'on nous emploie aussi, même de force, à votre croix (CLAUDEL, Corona Benignitatis, 1915, p. 472).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 « articulation, joint entre deux os » (Roland, éd. J. Bédier, 1333); 2. 1121-34 « joint de jonction, rainure, fente » (PHILIPPE DE THAON, Bestiaire, 3025 ds T.-L.). Du lat. junctura « articulation, jointure [mains, genoux]; joint ». Fréq. abs. littér. : 160.

jointure [ʒwɛ̃tyʀ] n. f.
ÉTYM. 1080, Chanson de Roland; du lat. junctura, du supin de jungere. → Joindre.
1 joint, jointure. L'endroit où deux choses se joignent. Joint exprime cette idée sans aucun accessoire, jointure y ajoute celui d'arrangement, d'agencement des parties jointes.
Lafaye, Dict. des synonymes, Joint.
1 Endroit où les os se joignent. Article (cit. 1), articulation, attache (→ Emboîter, cit. 8). || La saillie de la jointure des doigts ( Nœud). || Faire craquer ses jointures.
2 Il crispait ses poings à faire craquer les jointures (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. I, p. 228.
Tumeur aux jointures, chez le chien. Butture.Jointure du cheval : le boulet, et, par ext., le paturon (qui s'articule au canon par le boulet). Jointe, jointé.
2 (V. 1119). Endroit où deux parties se joignent ( 1. Joint); façon dont elles sont jointes ( Assemblage). || « Ces deux pierres, ces deux morceaux de bois sont si bien ajustés qu'on ne peut apercevoir la jointure » (Académie). || Cuirasse sans jointure (→ Glisser, cit. 20). || Jointure parfaite, étanche.
CONTR. Bâillement, ouverture.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jointure — is, in law, a provision for a wife after the death of her husband. As defined by Sir Edward Coke, it is a competent livelihood of freehold for the wife, of lands or tenements, to take effect presently in possession or profit after the death of… …   Wikipedia

  • Jointure — Join ture, n. [F. jointure a joint, orig., a joining, L. junctura, fr. jungere to join. See {Join}, and cf. {Juncture}.] [1913 Webster] 1. A joining; a joint. [Obs.] [1913 Webster] 2. (Law) An estate settled on a wife, which she is to enjoy after …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Jointure — Join ture, v. t. [imp. & p. p. {Jointured}; p. pr. & vb. n. {Jointuring}.] To settle a jointure upon. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • jointure — index dower Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 jointure …   Law dictionary

  • jointure — (n.) late 14c., act or fact of being joined, from O.Fr. jointure a putting together, from L. iunctura a joining, juncture (see JUNCTURE (Cf. juncture)). Specific legal sense from mid 15c …   Etymology dictionary

  • jointure — Jointure. s. f. v. Joint. Toutes les jointures du corps. au dessus de la jointure. il avoit des douleurs dans les jointures …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jointure — [join′chər] n. [< OFr < L junctura, a joining < jungere: see YOKE] 1. Now Rare an act or instance of joining 2. Law a) an arrangement by which a husband grants real property to his wife for her use after his death b) the property thus… …   English World dictionary

  • jointure — (join tu r ) s. f. 1°   Endroit où les os se joignent. •   Les os sont brisés de distance en distance, ils ont des jointures où ils s emboîtent les uns dans les autres, FÉN. Exist. 31.    Fig. •   Alors [à la mort du Dauphin], si on ose hasarder… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Jointure — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jointure est un concept relatif à la gestion d une base de données relationnelle ; Jointure est une revue littéraire créée en 1982, suite directe de… …   Wikipédia en Français

  • JOINTURE — s. f. Joint. Toutes les jointures du corps. Au dessus de la jointure. Il avait des douleurs dans les jointures. Ces deux pierres, ces deux morceaux de bois sont si bien ajustés, qu on ne peut apercevoir la jointure. Il est moins usité que Joint,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.